Wegpunkt-Suche: 
 
Abbaye Cistercienne : Notre-Dame de la Consolation

 Abbaye Cistercienne Notre-Dame de la Consolation de Vaise

von sandrinine     Frankreich > Rhône-Alpes > Rhône

N 45° 46.084' E 004° 47.857' (WGS84)

 andere Koordinatensysteme
 Größe: mikro
Status: kann gesucht werden
 Zeitaufwand: 0:30 h   Strecke: 0.5 km
 Versteckt am: 09. Mai 2017
 Veröffentlicht am: 09. Mai 2017
 Letzte Änderung: 09. Mai 2017
 Listing: https://opencaching.de/OC13A94
Auch gelistet auf: geocaching.com 

0 gefunden
0 nicht gefunden
0 Bemerkungen
0 Beobachter
0 Ignorierer
39 Aufrufe
0 Logbilder
Geokrety-Verlauf

große Karte

   

Infrastruktur
Der Weg
Zeitlich
Saisonbedingt
Personen

Beschreibung    Français (Französisch)

L'abbaye de Vaise est une ancienne abbaye, située à Lyon, (Rhône), dans le neuvième arrondissement, plus précisément dans l'ancienne commune de Vaise. Dédiée à Notre-Dame de la Consolation, elle abritait une communauté de moniales trappistines française entre 1820 et 1834, puis entre 1837 et 1904.

En 1790, l'Assemblée constituante prohibe les vœux religieux ; pressentant les persécutions à venir, Augustin de Lestrange fonde deux monastères en Suisse. Mais l'invasion de la Suisse par la France en 1797-1798 oblige les religieux à fuir plus loin, jusqu'en Russie et en Prusse. À la Restauration, les religieux reviennent en France ; la plupart des maisons ayant été vendues et même souvent détruites, chaque groupe retournant au pays s'installe dans une nouvelle fondation.

Le dernier groupe féminin à entrer en France s'installe à Caluire le 13 mai 1817. Mais cette maison ne suffit pas à l'afflux de vocations, et une nouvelle maison plus grande et plus silencieuse doit être trouvée.

Une maison assez vaste se trouvait à Vaise : elle se nommait « Gorge de Loup », nom qui est resté pour désigner le quartier actuel. Elle aurait été bâtie par Jean-François Bini, marchand florentin et banquier d'expédition de Rome, entre 1515 et 1538. Elle a subi d'importants travaux de la part d'Alexandre de Rancé dit de Gleteins, chanoine et sacristain de l'église collégiale Saint-Paul, qui l'achète en 1593. Les trappistines l'achètent pour 70 000 francs. La maison achetée, les trappistines y font faire quelques travaux d'aménagement, et prennent possession des lieux le 18 mai 18205.

Mère Marie du Saint-Esprit, âgée de soixante-huit ans et devenant aveugle, demande à être relevée de sa fonction en 1823. Mais sa demande n'est prise en compte que l'année suivante. À partir de 1825, l'abbesse est Catherine Olivier, qualifiée par Dom Antoine de Beauregard de « femme pieuse et sage ». À vingt-cinq ans, elle avait demandé à entrer à la Trappe, avait été éconduite, était revenue à la charge, et avait fini par obtenir gain de cause ; son opiniâtreté lui avait valu le respect de l'aumônier. Les religieuses, afin de se procurer un revenu, achètent des métiers à tisser ; quinze à vingt sœurs converses y travaillent, ce qui rapporte environ 1 500 francs par an à l'abbaye ; aidées par des orphelines de La Croix-Rousse qu'elles recueillent, elles effectuent un grand nombre de travaux à domicile pour compléter ce pécule. En 1828, lors de la visite de Dom Antoine, l'abbaye est florissante : elle n'a aucune dette et compte 86 sœurs (dont cinquante converses).

C'est dans cette abbaye que, le 16 juillet 1827, Augustin de Lestrange, restaurateur de l'ordre trappiste, meurt, alors qu'il était en route pour Rome. Sa pierre tombale, promise à la destruction au XXe siècle, est sauvée grâce à l'intervention des moines de l'abbaye Notre-Dame-des-Dombes, qui la font transporter à La Trappe en 1973

Mais l'ambiance urbaine convient mal aux moniales, et surtout la révolte des canuts les a inquiétées ; elles choisissent la périphérie de Montélimar pour s'établir à l'abbaye de Maubec en 1834

Toutefois, l'histoire de l'abbaye de Vaise ne s'arrête pas là ; en effet, dès 1837, les Lyonnais réclament le retour des religieuses, qui cèdent : un petit groupe de sœurs est envoyé cette année-là de Maubec pour restaurer la vie religieuse à Vaise ; elles fondent en particulier dans le bâtiment un pensionnat accueillant des orphelines et des enfants de familles de classe moyenne, pensionnat qui perdure jusqu'en 1879. Les métiers à tisser sont démolis en 1848, durant la révolte des Voraces. Ils sont remplacés par des métiers à broder. En 1855, l'abbaye compte cent deux religieuses, sous la direction de la prieure Pacifique de Spandl. Elles vivent notamment de leur jardin potager, et de la réalisation de linge liturgique pour les paroisses du diocèse.

En 1852, une fondation est créée : Notre-Dame-des-Anges à Espira-de-l'Agly en 1852, dont les religieuses sont chassées en 1904 par les décrets d'expulsion visant les religieux ; elles se réfugient alors en Espagne, à Herrera (es). En 1923, elles sont autorisées à rentrer en France et s'installent à Échourgnac.

À partir de 1854, le bâtiment est reconstruit dans un style dépouillé, par tranches ; successivement sont transformés le dortoir, le vaste atelier de broderie et l'église (en 1858), le chœur des sœurs converses et l'infirmerie (1859), le réfectoire (1864). En 1875, la communauté est suffisamment importante pour fonder une abbaye fille, à San Vito près de Turin, dans lequel partent dix religieuses sous la conduite de Thérèse Astoin (ou Astain)

Aujourd'hui l'abbaye semble heberger des appartements.

 

 

Pour trouver la cache vous devez bien observer le batiment.

Rendez vous au point  N 45°46.084 E 4°47.857

A = nombre de statue sur la facade ?
B = nombre d'etage ayant des fenetres arrondies

Rendez vous au point N 45°46.105 E 4°47.817
C = nombre d'arche vide sur le parie en ruine
D = forme des fenetres du batiment en bon état (carrées = 5 ou arrondies = 0)

La boite est au point N 45°46.D(CD/2)(CD-A) E 4°47.(B*B*B)DD

Hilfreiches

Suche Caches im Umkreis: alle - suchbare - gleiche Cacheart
Download als Datei: GPX - LOC - KML - OV2 - OVL - TXT - QR-Code
Mit dem Herunterladen dieser Datei akzeptierst du unsere Nutzungsbedingungen und Datenlizenz.

Logeinträge für Abbaye Cistercienne : Notre-Dame de la Consolation    gefunden 0x nicht gefunden 0x Hinweis 0x