Wegpunkt-Suche: 
 
Normaler Geocache
NeoCraft-Powertrail #1: Messerschmiedehandwerk

von NeoCraft     Bulgarien > Югозападен > София (столица)

N 42° 39.063' E 023° 14.435' (WGS84)

 andere Koordinatensysteme
 Größe: klein
Status: kann gesucht werden
 Versteckt am: 02. Oktober 2013
 Veröffentlicht am: 14. Oktober 2013
 Letzte Änderung: 13. Mai 2014
 Listing: https://opencaching.de/OC1011B

1 gefunden
0 nicht gefunden
0 Bemerkungen
0 Beobachter
0 Ignorierer
39 Aufrufe
0 Logbilder
Geokrety-Verlauf

große Karte

   

Gefahren
Der Weg
Zeitlich
Saisonbedingt

Beschreibung    български език  ·  Deutsch  ·  English  ·  Français (Französisch)  ·  Nederlands

kopflogo.png

POWER TRAIL NEOCRAFT #1 : COUTELIER

LE POWER TRAIL

Cette géocache fait partie du power trail de Neocraft qui a pour sujet les métiers artisanaux bulgares anciens. Il a pour but d'informer sur les différentes corporations anciennes enracinées dans une tradition particulière en Bulgarie. Les fiches des géocaches offrent une description détaillée de l'histoire de l'artisanat, de son profil professionnel ainsi que des produits réalisés. Elles ont pour but de contribuer à pérenniser la connaissance de ces métiers pour les générations futures. Ce power trail vous fera suivre une route jusqu'au mont Vitocha. Le parcours est long de 3,5 km. Son point de départ se situe à 702 m d'altitude et la dernière cache, à 1111 m. La différence d'altitude est donc de 409 mètres.

LE METIER

C'est grâce au soudage que l'on crée les couteaux, dits kulaklija. C'est en soudant l'acier et le fer que la lame prend forme.

Celui qui travaillait le fer était forgeron. On ne faisait pas la distinction entre les armes créées et leur utilisation. Après la loi ottomane de 1772, le métier de forgeron fut un des premiers à fonder une corporation, notamment à Gabrovo. C'est grâce à cet artisanat que la ville connut un essor économique, comme en attestent les textes des chansons populaires. Les forgerons créent des instruments en fer et en acier. Les couteaux étaient toujours composés d'acier, comme l'exigeait la loi de la corporation.

Après le soudage de l'acier avec le fer souple, on distingue 3 procédés de fabrication différents.

Dans le premier cas, l'acier et le fer sont soudés de telle sorte que l'acier compose le tranchant et la pointe de la lame. Cette technique est appelée kajnak, soudage, et le couteau fabriqué, kajnaklii. Cette méthode était souvent utilisée pour fabriquer des couteaux ménagers à moindre coût.

La deuxième technique consiste à forger à plusieurs reprises le fer et l'acier destinés à la lame jusqu'à former une masse homogène. Ces lames sont utilisées pour les couteaux, les sabres et les poignards. Elles sont aiguisées, solides, dures et élastiques à la fois. Cette méthode est utilisée pour créer des armes de qualité servant à des fins professionnelles ou spécifiques.

Dans le troisième cas, seuls des bouts d'acier sont forgés. Cette technique est utilisée pour fabriquer des rasoirs, par exemple.

Si l'on en croit diverses recherches, il aurait existé pas moins de 150 sortes de couteaux. Malheureusement, on ne trouve pratiquement plus d'exemplaires. On ne connaît que leur désignation.

  • • kulaklii : couteau dont l'extrémité du manche composé de corne, de bois, d'os ou d'alliage ressemble à une oreille.
  • • kokoni : petit couteau élégant aux finitions raffinées et dont le manche aux abondants ornements en relief est composé de corne ou d'os blanc ou teint.
  • • dvoetschki, troetschki : couteau universel de taille variée que l'on trouve généralement par deux ou trois dans un étui en cuir.
  • • kantarlii : couteau avec manche en laiton dans lequel se trouve un peson (levier et crochet suspendus à un ressort). On s'en sert pour peser les petites épées.

Outre ces instruments, les couteliers fabriquent aujourd'hui un grand nombre de couteaux de poche, aussi appelés tschekii. Il est plus petit qu'un couteau traditionnel et sa lame en acier se replie dans le manche en corne ou en bois.

Les couteliers fabriquent également des ciseaux. Il en existe plusieurs sortes, à usage domestique ou professionnel.

LA CACHE

La cache se trouve dans la racine d'un arbre. Observez bien la photo-indice ! Vous n'avez pas besoin d'ôter le fil de fer pour ouvrir le récipient dans lequel se trouve le boîtier renfermant le carnet. Il vous suffit de dévisser le couvercle. Par beau temps, vous risquez à tout moment de tomber sur des Moldus. N'oubliez pas d'emporter un stylo pour enregistrer votre passage. La boîte est suffisamment grande pour accueillir des objets voyageurs.

Zusätzliche Wegpunkte   andere Koordinatensysteme

Parkplatz
N 42° 39.396'
E 023° 14.429'
Ausgangs- und Endpunkt für die Bewätligung des gesamten NeoCraft-Powertrails.
Info Die zusätzlichen Wegpunkte werden bei Auswahl des Caches auf der Karte angezeigt, sind in heruntergeladenen GPX-Dateien enthalten und werden an das GPS-Gerät gesendet.

Bilder

Spoiler
Spoiler

Hilfreiches

Suche Caches im Umkreis: alle - suchbare - gleiche Cacheart
Download als Datei: GPX - LOC - KML - OV2 - OVL - TXT
Mit dem Herunterladen dieser Datei akzeptierst du unsere Nutzungsbedingungen und Datenlizenz.

Logeinträge für NeoCraft-Powertrail #1: Messerschmiedehandwerk    gefunden 1x nicht gefunden 0x Hinweis 0x

gefunden Der Cache ist in gutem oder akzeptablem Zustand. 06. September 2015 BorPetVlad hat den Geocache gefunden

Found with a whole bunch of potential geocachers.

Vlado & the geekycampers